♦♦♦
 

 :: Zone de rp :: Kyoto :: QG du Shinsengumi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cherry Blossoms Under The Moon || Saya <3

avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 15:17
Okita
Souji
Cherry Blossoms Under The Moon
Il avait le souffle le court, la sueur perlait à son front et ses joues rosissaient légèrement au fil du temps. Un léger sourire se dessinait sur ses lèvres fines, un sourire comblé, passionné, qui semblait demander plus que ce qu'il n'avait déjà présentement. Il ne voulait pas d'avarice ce soir là, pas alors qu'il se sentait comme en train de renaître, en train d'aimer comme jamais celle qui faisait battre son coeur depuis quelques mois. Il voulait toujours plus d'elle, la marquer de son amour à jamais et de la plus intime des façons, prouver au monde qu'elle lui appartenait, à lui et à lui seul.

La journée n'avait pourtant pas commencé dans ce genre d'optique. Souji comme à son habitude s'était entraîné avec les autres soldats le matin même au dojo du QG. Comme à son habitude, il avait ensuite flâné longuement aux alentours de l'endroit, allant même s'amuser avec les jeunes enfants du coin quelques minutes. L'après-midi, il avait pris la tête d'une patrouille en ville, pendant laquelle il était tombé par pur hasard sur Saya, qui était partie faire des courses pour le Shinsengumi. Le jeune samouraï avait alors confié la gestion de la patrouille à l'un de ses subordonnés avant de se décider à escorter la demoiselle pendant la fin de ses emplettes, en partie pour être sûr que rien de fâcheux ne lui arriverait, mais aussi parce qu'il avait tout simplement envie de passer du temps avec elle. Certes on le regardait de travers avec son haori bleu, alors qu'il accompagnait le plus simplement du monde une civile. Mais ce n'était pas tout les jours qu'il décidait d'escorter une personne seul, dans le pire des cas le vice-commandant allait lui râler dessus un coup avant d'oublier que tout ça était arrivé. Personne n'était mort, personne n'était blessé, la patrouille était rentrée sans encombres le soir même et Souji l'avait croisée et interpellée plusieurs fois alors qu'il attendait Saya devant les magasins.

Lorsqu'ils rentrèrent tout les deux, le jeune brun était allé se changer pour être plus à l'aise pour la soirée et se débarrasser du poids des katanas contre son flanc. Il avait de nouveau croisé la route de Saya en sortant de sa chambre et, profitant du fait qu'il n'y avait personne à l'horizon, s'était approché de sa chère et tendre pour s'emparer de ses lèvres pendant un long moment, son corps venant se coller contre le sien. Il l'avait laissée respirer un moment avant de lui voler à nouveau un long baiser, empli d'amour et de désir. Car oui, à cet instant précis, il la désirait de plus en plus ardemment, de tout son être. Souji avait alors entraîné Saya dans sa chambre, et, toutes lumières éteintes afin de ne pas attirer l'attention, ils avaient décidé de s'unir le plus intimement possible.

ft. Homura
Saya

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Homura Saya
Princesse de la Cour Impériale
Messages : 33
Yens : 43
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 0:36

   

   

   
Cherry Blossoms Under The Moon

   
Every love story is great, but ours is my favourite ♥

   C'était la première fois que la jeune femme se sentait ainsi. Elle en avait les joues rougies, le souffle difficile, la peau moite et chaude. Un sourire faisant miroir à celui de son amant ornait ses lèvres rosies, agressées de longs baisers amoureux, d'étreintes aussi délicieuses que douces, de contacts qui lui étaient familiers mais toujours aussi surprenants. Elle était comblée, ça, elle ne pouvait le nier. Pas alors qu'elle se sentait aussi aimée, désirée comme jamais auparavant.

Evidemment, pour lui comme pour elle, rien n'aurait laissé présager qu'ils se seraient retrouvés dans une situation pareille une fois le soir venu. La princesse s'était acquité de ses tâches comme à son habitude; lessive, puis nettoyage, puis plier les uniformes. Elle était allée faire l'inventaire de ce que le QG avait en réserve en matière de nourriture également, notant tout ce qu'elle devrait aller chercher sur un bout de papier. Et, une fois cela fait, elle s'était vêtue de l'un de ses plus beaux kimonos et était partie en ville, panier d'osier sur le bras et sa liste de trucs à acheter en main.

L'après-midi avait tout juste débuté lorsqu'elle croisa Souji par hasard dans les rues de la capitale. Elle lui avait souri, le saluant d'un geste de la main. Elle aurait cru qu'il aurait repris la route avec le groupe de guerriers avec qui il était de patrouille, mais non; à la place, il avait décidé de l'accompagner pour le reste de la journée, au grand bonheur de la rose qui ne put s'empêcher de l'observer du coin de l'oeil de temps à autre, l'air complètement amoureuse. On l'aurait sûrement traitée de folle si on avait pu discerner tout cet amour, toute cette adoration dans son regard. Après tout, la réputation du Shinsengumi, de ces uniformes bleu poudre, était mauvaise, inspirait la peur dans le coeur des villageois. Mais pas pour Saya. Ils représentaient la vérité et le dévouement, se battre pour ce que l'on aime. Et elle était même fière d'être la compagne de l'un de ces guerriers, même si leur relation n'avait rien d'officiel.

Après ces heures passées en bonne compagnie, la noble était retournée au QG afin de s'acquitter de sa toute dernière tâche. Elle prépara rapidement de quoi manger, sachant que tout le monde devait avoir bien faim. Une fois le souper servi et mangé, elle aida tout le monde à ranger la vaisselle et les plateaux, avant de se retirer à sa chambre pour la nuit. Seulement, ses plans furent quelque peu changés lorsqu'elle croisa la route de Souji.

Elle ne l'avait pas quitté des yeux une seconde, alors qu'il s'approchait d'elle, pressant son corps au sien, l'embrassant longuement, la laissant respirer seulement pour recommencer une fois de plus. La princesse s'était laissée faire, visiblement heureuse quoique toute haletante, et avait suivi son amant à sa chambre par après. Et c'est ainsi qu'elle s'était retrouvée dans ses bras, dans la pénombre de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 9:54
Okita
Souji
Cherry Blossoms Under The Moon
ft. Homura
Saya

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Homura Saya
Princesse de la Cour Impériale
Messages : 33
Yens : 43
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Fév - 13:09


Cherry Blossoms Under the Moon

Souji ♥




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 10:28
Okita
Souji
Cherry Blossoms Under The Moon
ft. Homura
Saya

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Homura Saya
Princesse de la Cour Impériale
Messages : 33
Yens : 43
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mar - 11:27


Cherry Blossoms Under the Moon

Souji ♥




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 2:37
Okita
Souji
Cherry Blossoms Under The Moon
Souji n'aurait pas pu être un homme plus heureux qu'il ne l'était en ce moment. A vrai dire, le simple fait de voir Saya heureuse et souriante lui suffisait amplement pour l'être également. Elle faisait son bonheur, il faisait le sien et il trouvait ça largement équitable. Il était prêt à tout pour son amante, même si en ce moment publiquement il agissait comme il l'aurait fait d'ordinaire, avec détachement et en venant la taquiner de temps à autre, bref, ses réactions normales avec tout le monde. C'est également pour ça qu'il appréciait ce genre de moments passés en toute intimité avec elle, puisqu'ils étaient rares il en savourait chaque instant comme si c'était la dernière fois qu'il aurait l'occasion d'éteindre la rose et de lui murmurer à quel point il pouvait l'aimer.

Il sourit en ressentant une pression contre ses lèvres, répondant au baiser de sa compagne avec douceur et tendresse. Oui, il n'y avait bien que Saya en ce monde qui avait réussi à atteindre son coeur et pourtant les dieux savent à quel point c'était mal parti au début. Rien n'aurait prédit qu'ils finiraient par s'entendre et le jeune brun avait même vu d'un mauvais oeil son arrivée au Shinsengumi. Certes elle avait de bonnes raisons de fuir sa famille, il avait été là pour les entendre, mais il n'avait pu s'empêcher de penser en même temps qu'elle les ralentirait tous. C'est à partir de là qu'il avait commencé à l'embêter, jusqu'à ce que les sentiments finissent par s'en mêler. Et au final, voilà qu'ils partageaient ensembles une chambre pour s'aimer à l'abri des regards indiscrets.

Son regard croisa ensuite celui de la jeune femme ensuite, et il ne put s'empêcher de lui sourire presque bêtement. Elle était si jolie, même sous les faibles rayons de lune qui filtraient à travers les panneaux de la chambre. A vrai dire cette lumière bleutée la faisait passer pour une sorte de déesse aux yeux du capitaine, une déesse baignée de lumière de lune, douce, bienveillante et surtout magnifique. Les paroles de Saya le firent sourire davantage et un petit rire lui échappa. Souji se laissa ensuite tomber en arrière doucement, étreignant en même temps son amante avec tout l'amour dont il pouvait faire preuve envers elle. En même temps il couvrait son cou et son buste de baisers délicats.

"Les gestes valent plus que des mots dans ces cas-là... Je ne pourrais jamais exprimer tout l'amour que je ressens pour toi avec des mots également, mais nos baisers et nos étreintes parlent d'eux-mêmes."

Il vint ensuite presser de nouveau ses lèvres contre les siennes en un nouveau long baiser empreint d'amour et d'affection. Ses bras enserraient sa taille tendrement, plus doucement que ce qu'il avait pu lui faire subir plus tôt. Rompant l'étreinte après quelques secondes, Souji enfouit son visage au creux du cou de la rose, lâchant un soupire de contentement. Il était très rarement aussi détendu et aussi peu sur ses gardes qu'il ne l'était en ce moment. Le lui sanguinaire semblait s'être évanoui pour le moment, même s'il reparaîtrait aussi soudainement qu'un brouillard côtier. Le capitaine était un véritable chat pour ça, impossible de prévoir ses réactions quelles qu'elles soient. Il suffisait de quelques secondes pour que quelqu'un se retrouve en train d'agoniser avec une lame en travers de la gorge.

Souji eut un petit rictus à cette pensée qu'il écarta bien vite. A la place il se redressa légèrement et attrapa une mèche de cheveux de son amante entre ses doigts, jouant doucement avec avant de se mettre à la tresser machinalement. Un long silence plana entre eux, un silence cependant agréable puisque l'ambiance était doucereuse, comme s'ils venaient de sortir d'un rêve. Il n'y avait pas un bruit dehors, à part le hululement étouffé d'une chouette de temps à autre ou des bruits de pas lointains, assez lointains pour que Souji ne soit pas sur ses gardes en ce moment. Soudainement, une idée lui effleura esprit et son regard se posa à nouveau sur Saya tandis qu'il lâchait sa mèche de cheveux.

"D'ailleurs... Ca te dirait une promenade nocturne? Quitte à passer du temps ensemble tant qu'on le peut, autant en profiter pour se balader à travers la capitale de nuit. On ne devrait croiser personne qui nous reconnaîtrait à cette heure en plus."

Il lui lança un sourire et un regard malicieux et complice. Il y avait vraiment peu de chances de croiser qui qe ce soit qui les reconnaîtrait certes, mais le capitaine aimait flirter avec le danger. Dans tout les cas il trouverait encore un moyen de s'en sortir, étant très débrouillard quand il avait des ennuis. Et puis même s'il ne le dirait pas pour l'instant, il comptait bien en profiter pour passer par des commerces nocturnes afin de trouver quelque chose à offrir à sa bien-aimée puisqu'il n'en avait jamais l'occasion d'ordinaire.
ft. Homura
Saya

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Homura Saya
Princesse de la Cour Impériale
Messages : 33
Yens : 43
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 12:51


Cherry Blossoms Under the Moon

Souji ♥


«Je n’aurais pas pu mieux le dire, mon amour.»

Un léger sourire vint étirer ses lèvres l’espace d’un instant, alors que Souji pressait de nouveau ses lèvres contre les siennes tendrement, en un geste empli de douceur. Et la jeune princesse de fermer les yeux, appréciant chacune des sensations qui s’offraient présentement à elle. Toute cette douceur faisait contraste par rapport à ce qu’il lui avait fait subir plus tôt. Elle aimait ce sentiment de sécurité qui commencait à s’installer tranquillement dans sa conscience, alors que les bras forts de son amant l’enserraient doucement, que sa peau chaude était collée contre la sienne comme elle l’était depuis quelques temps déjà.

Saya l’avait laissé faire lorsqu’il s’était redressé un peu, en profitant pour poser doucement sa tête sur son torse en fermant les yeux. Elle écoutait attentivement le rythme de son coeur, régulier, puissant, se concentrait sur sa respiration. Sur la chaleur rassurante qu’il dégageait. Sur la sensation de ses doigts s’emmêlant dans ses cheveux. Tout autour, il lui semblait que le temps s’était arrêté, que ce moment s’éternisait. Elle aurait aimé que ce soit le cas, car rares sont ces instances où elle avait l’occasion de se retrouver seule à seul avec son amant, et rares étaient ce genre de moments où il était aussi calme, aussi doux. Et bien qu’elle l’aimat comme il était, avec sa fourberie et ses coups pendables, un peu de douceur était toujours apprécié.

Puis la jeune femme sentit un regard se poser sur elle. Un regard qu’elle ne connaissait que trop bien. Malgré qu’elle fut quelque peu ensommeillée, la fatigue et l’euphorie pesant sur elle, la rose se redressa légèrement, croisant les bras sur le torse de son amoureux et posant son menton sur ceux-ci, écoutant attentivement sa proposition.

Autant Souji était fourbe, quand il réussissait à l’embarquer dans quelque chose, elle le devenait tout autant que lui. Il faut bien croire que le jeune homme avait déteint sur elle, en fait. Mais à vrai dire, l’idée de sortir un peu juste eux deux lui semblait être une très bonne idée. Malgré l’heure, malgré les risques. Au fond, elle se doutait que le jeune samourai avait autre chose en tête, qu’il cachait ses véritables intentions. Evidemment. Depuis le temps, elle le connaissait assez bien pour savoir ce genre de choses. Mais elle ne questionna point, acquiesçant tout simplement, avec le sourire, avant de lui voler un nouveau baiser et lui rendant ce même sourire complice qu’il lui avait offert plus tôt.


«C’est une bonne idée. A cette heure, comme tu dis, nous ne croiserons personne… Avec un peu de chance on pourra peut-être quitter la ville un moment aussi.»

Saya se redressa complètement ensuite, s’étirant un instant avant de se relever et chercher son kimono tranquillement dans la pénombre. Une fois ledit vêtement trouvé, elle localisa son obi, puis se rhabilla lentement, presque comme si elle avait voulu taquiner son amant un peu une fois de plus. Ce qui n’était pas bien loin de la réalité, en fait. Elle aimait bien l’enquiquiner un peu, taquiner tant qu’elle le pouvait alors que personne n’était là pour le voir. Après tout, ses taquineries étaient subtiles, mais très révélatrices quant à la relation qu’ils entretenaient en secret. Si quelqu’un devait deviner ses gestes, ils seraient vites grillés. Une fois rhabillée, la jeune femme aida son homme à retrouver ses propres vêtements et l’aida même à se vêtir, évidemment non sans taquiner avec de petites caresses et de légers baisers posés discrètement sur sa peau de temps à autre. Et, lorsque tout cela fut terminé, elle fit glisser l’un des panneau de la chambre, vérifiant dehors pour s’assurer que personne n’était dans le coin.

«On peut y allersouffla-t-elle à son amoureux, un grand sourire aux lèvres.

Evidemment, elle n’attendit pas pour quitter la pièce, se faufilant en douce et très silencieusement autour du QG pour éviter d’attirer l’attention, se dirigeant vers le grand portail donnant sur la ville en dehors du domaine.



(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 18:34
Okita
Souji
Cherry Blossoms Under The Moon
Souji contemplait son amante en souriant, la laissant s'appuyer sur lui sans rien dire. Sous cet angle, il pouvait l'admirer comme bon lui semblait; ses magnifiques yeux bleus semblables à des joyaux, son visage aux traits si beaux et fins, sa chevelure rose poudré cascadant sur leurs deux corps enlacés. Il en profita d'ailleurs pour passer à nouveau ses doigts dans ces filaments de quartz pur, sur lesquels la lueur de la lune dehors se reflétaient, donnant l'impression qu'un court d'eau rosâtre encadrait le magnifique visage de la jeune femme.

Il fut heureux d'apprendre que Saya était partante pour leur petite virée nocturne et il acquiesça en hochant la tête lorsqu'elle proposa même de sortir de la ville. C'était dangereux, certes, mais Souji n'était pas né de la dernière pluie. On le craignait plus que lui ne craignait les autres et il était plutôt.. Confiant en ce qui concernait ses capacités. Plus d'une fois il avait tué, et plus d'une fois il avait réussi à se faire passer pour un monstre auprès de ses victimes. Verser le sang ne lui faisait pas peur si cela résultait de provocation ou de simple moyen de défendre l'honneur du Shinsengumi. Autant il pouvait sembler très gamin et inoffensif, autant d'un autre côté il était sanguinaire et sans pitié lorsqu'il fallait se battre.

Il laissa Saya se lever pour aller s'habiller, roulant alors sur le côté en s'appuyant sur un coude et en l'observant faire. Elle était terriblement aguicheuse, à la façon dont elle enfilait ces morceaux de tissu. S'il n'avait pas fallu qu'il soit discret, le samouraï l'aurait probablement empêchée de se rhabiller et l'aurait dévorée toute entière à nouveau... Un léger soupir lui échappa, tandis qu'il détaillait avec un sourire au coin des lèvres les courbes et les formes de son amante.

Il finit toutefois par se lever à son tour, lascivement, avant de se mettre à chercher ses propres affaires. Saya le rejoignit en même temps et l'aida à se rhabiller, non sans le taquiner. Des taquineries auxquelles il était loin d'être insensible, puisqu'il finit par y répondre en attrapant doucement la lèvre supérieure de la jeune femme entre ses dents, ses deux iris vert flamboyant planté dans les siens, une lueur joueuse les animant. Il la lâcha après quelques secondes et termina de se rhabiller tandis que Saya vérifiait que la voie était libre dehors. Il la laissa partir devant le temps de récupérer ses katanas qu'il glissa à sa ceinture puis la rejoignit sans oublier de fermer les panneaux de la chambre derrière lui.

Actuellement, le brun avait juste l'air d'un enfant qui échappait à la vigilance de ses parents pour aller s'amuser en douce avec ses amis. Devoir être discret comme ça l'amusait, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas dû faire attention comme ça. Il rattrapa bien vite Saya, lui empoignant le bras et l'entraînant en courant avec lui, un grand sourire enfantin et fourbe aux lèvres.

"Allez, on y va!"

A vrai dire, étant proches de la sortie, il commençait à ne plus s'en faire pour la discrétion dont ils devaient faire preuve. Il profita d'un nuage obstruant les rayons de la lune pour se glisser dans l'obscurité du portail d'entrée et tromper la vigilance des gardes postés là pour la nuit, sans jamais lâcher Saya, puis disparut dans les rues de Kyoto quasiment désertes à cette heure ci. Les lumières des lanternes dansaient devant les échoppes et à quelques coins de rue. Les passants étaient rares, parfois armés, parfois sans rien sur eux ce qui était très téméraire en pleine nuit dans une grande ville. Souji ne ralentit le pas qu'une fois loin du QG et sûr que personne ne les repérerait ou ne les suivrait. Il reprit donc un rythme de marche normal aux côtés de son amante à la chevelure rosée. Il s'étira légèrement avant de passer les bras derrière sa tête en une attitude insouciante et un peu enfantine également.

"Le temps est doux pour la saison... C'est rare~"

Un léger rire lui échappa ensuite, tandis que ses iris émeraude parcouraient les étalages de rares magasins encore ouverts aussi tard. A vrai dire il cherchait de loin le cadeau parfait à offrir à Saya. Et il finit bien par trouver quelque chose l'intéressant à force de scruter discrètement les magasins. Il tira légèrement la manche de sa compagne pour lui indiquer qu'il se dirigeait vers un étalage et une fois arrivé là il lui offrit un sourit innocent. Face à eux se trouvaient des dizaines de peignes à cheveux alignés, tous plus finement travaillés les uns que les autres.

"Est-ce que par hasard tu en verrais un qui te plairait?~"

ft. Homura
Saya

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakuouki :: Zone de rp :: Kyoto :: QG du Shinsengumi-
Sauter vers: