♦♦♦
 

 :: Gestion du personnage :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Sword of the Shinsengumi || Okita Souji

avatar
Okita Souji
Capitaine de la 1ère division du Shinsengumi
Messages : 290
Yens : 656
Date d'inscription : 26/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 18:38
Okita
Souji
Groupe : Shinsengumi
Domaine : Aizu
Métier : Capitaine de la 1ère Division du Shinsengumi
Rasetsu? Non pour l'instant

▬ ft. Okita Souji de Hakuouki

Âge : 20 ans
Nationalité/origines : Japonais originaire de Itsuyaga, près d'Edo
Carnation : Blanc
Taille : 1m76
Corpulence : Moyenne, finement musclé
Cheveux : Mi-longs, attachés en chignon à l'arrière et de couleur brun
Yeux : Vert émeraude
Signes distinctifs: Aucuns hormis une santé fragile.

L'air constamment lascif et souriant, Souji paraît trop sage pour que ça ne cache pas quelque chose. Sans le connaître on pourrait croire qu'il est très gentil et calme. Bon peut être pas au point de penser qu'il est un Bisounours ou une machine à câlins, mais quand même. Le fait est qu'il sait manipuler par les sentiments, en passant pour un jeune homme naïf à peine entré dans l'âge adulte, un jeunot fragile et en pleine découverte du monde sans pitié qui l'entoure. Voilà, c'est à peu près la façade q'il laisse entrevoir face à quiconque ne le connaissant pas de réputation ou de nom. Mais le capitaine Okita du Shinsengumi est une toute autre personne en réalité.

Epéiste de renom et redouté par ses ennemis, Souji est un homme sans pitié. Toucher au Shinsengumi ou cracher sur sa réputation revient à signer votre arrêt de mort s'il l'apprend. Le samouraï fonctionne comme ça: osez dire du mal de Kondo et de ses hommes ou osez attenter à sa vie et vous êtes morts. Peu importe que vous vous appeliez Pierre, Paul ou Jacques, que vous soyez handicapé, seul avec vos 36 enfants ou sur votre lit de mort. Le moindre affront au Shinsengumi sera puni par sa lame. Fort heureusement pour vous, le bushido instauré au sein de la milice l'empêche de faire absolument ce qu'il veut, sinon la moitié de la population de Kyoto aurait déjà été décimée. C'est de très mauvaise foi qu'il se retiendra de tuer la moindre personne qui ose se dresser face à lui, bien que ses regards mauvais et sadiques suffisent à imposer la peur dans l'âme des petits malins.

Malgré les apparences, il est très fidèle et loyal en plus d'être persévérant. Souji pourrait très bien se vider de son sang sur un champ de bataille qu'il ne reculerait pas face à ses ennemis si ça implique sauver l'honneur du Shinsengumi et de ses camarades. Il se dresse comme un sabre entre Kondo et ses adversaires, tranchant sans pitié quiconque approche un peu trop près. Sa plus grande crainte est d'ailleurs de ne pas pouvoir se montrer utile, étant donné qu'il se considère pleinement comme un guerrier au point de n'être plus qu'un poids mort s'il venait à ne plus pouvoir utiliser pleinement ses capacités. Il est d'ailleurs d'une santé fragile et a tendance à tomber malade assez facilement. Par conséquent, il a tendance à cacher ses faiblesses derrière de la dérision et un humour qui peut sembler douteux. En bref, il aime rester secret sur comment il se sent réellement, ne montrant que la façade d'un homme fourbe, un peu gamin et joueur.

Car ça oui, fourbe il l'est. Souji est le genre de personne à s'acharner sur ceux qu'il aime bien puisque comme on dit, qui aime bien châtie bien. Il aime s'amuser et faire des blagues, notamment aux autres membres du Shinsengumi et Hijikata en particulier, auquel il apprécie tout particulièrement voler ses recueils de haiku pour les lire à tout le monde à voix haute. Souvent fourré dans les mauvais coups, le capitaine a souvent l'oreille qui traîne et se trouve toujours là où il ne devrait pas être. A fond dans le sarcasme, il l'utilise quasiment quotidiennement et avec n'importe qui. Il est également du genre à flâner lorsqu'il se trouve au QG ou hors fonction dans Kyoto, ce qui contribue à faire croire qu'il est un homme parfaitement inoffensif.

Malgré qu'il soit un guerrier, Souji apprécie énormément les enfants. Il n'est pas rare de le voir s'amuser avec ces derniers par ailleurs, qui semblent l'apprécier en retour. Le jeune homme est d'un naturel joueur de toute manière même s'il cache toujours un côté plus sombre et sanguinaire.
Histoire

Sôjirô Okita de son véritable nom, est le fils d'une influente famille de samouraï du côté de son père. Il avait également une grande soeur et rien ne présageait qu'il aurait la vie dure pendant son enfance. Enfin, cela jusqu'à ce que ses deux parents ne meurent, le laissant seul avec sa soeur. Laissés livrés à eux-mêmes, les deux enfants se retrouvèrent bientôt dans une situation précaire et bien qu'elle travaillait dur pour pouvoir entretenir la maisonnée, la soeur de Souji n'arrivait pas à subvenir à tout leurs besoins. C'est ainsi qu'elle prit la décision alors qu'il avait tout juste 12 ans de le confier au Shieikan, le dojo de Kondo Isami.

Trop jeune pour pouvoir manier le sabre et donc par sécurité pour lui, Souji ne participait pas aux entraînements du dojo. Malgré tout, il n'était pas considéré comme un futur élève par les autres, mais plus comme un servant. Il se faisait constamment malmener et certains apprentis se servaient de lui comme d'une cible lors de leurs entraînements. Souji demeurait silencieux quant à ces maltraitances et n'en informait ni Kondo, ni le maître du dojo, surtout par crainte que les violences envers lui ne redoublent. Cependant, les apprentis furent pris sur le fait en train de le frapper à coups de bokken un jour et ils furent réprimandés, ce qui, comme s'en doutait le jeune garçon, ne fit qu'empirer son cas par la suite. Il en vint à se demander pourquoi ses parents, puis sa soeur l'avaient abandonné, bien que Kondo ne cessait de lui répéter que c'était parce que sa grande soeur ne voulait pas voir son petit frère adoré souffrir. Mais il avait du mal à y croire.

Un jour, il fut décidé que Souji se batte lors d'un tournoi contre l'un des élèves du dojo. Malgré une blessure à la tête, le petit garçon s'acharna à vouloir continuer le combat, jusqu'à ce qu'il réussisse à mettre son adversaire au tapis. Et même si le combat était terminé, il chercha à s'acharner sur lui, jusqu'à ce que Kondo vienne l'arrêter en lui annonçant qu'il avait gagné et qu'il était fier de lui. A partir de ce jour, il fut entraîné comme les autres et devint éventuellement l'un des meilleurs épéistes du dojo.

Lorsque Kondo et les autres membres du Shieikan furent assignés au contrôle de la sécurité au sein de la capitale, Souji répondit évidemment présent. Sous le commandement de Kamo Serizawa, le groupe commença à se faire tristement connaître là bas. Lorsque vint le temps où Kondo et Hijikata décidèrent de l'assassiner, Souji fit partie des hommes chargés du meurtre et sans regrets, sa soif de sang grandissant depuis quelques temps. Il faisait également partie des hommes chargés d'éliminer les sujets tests de l'Ochimizu qui s'échappaient du QG du Shinsengumi. C'est également lui qui sauva Chizuru de Rasetsu, avec Saito et Hijikata.

Quelques temps après ces événements, il fut dépêché avec Kondo et Hijikata au palais des Homura, une famille influente et proche du shogun localisée à Kyoto. C'est là qu'il rencontra pour la première fois leur fille, Saya. Lorsque celle-ci arriva au QG après avoir demandé la protection du Shinsengumi en échange de ses services en tant que servante et cuisinière, Souji ne se gêna pas pour venir l'emmerder. Tout comme il aimait emmerder Chizuru de temps à autre. Pourtant, ces moments passés à l'embêter révélèrent des sentiments plus profonds pour le samouraï, tout comme la jeune femme. Cela fait quelques temps désormais qu'ils flirtent ensembles, mais qu'ils gardent leur relation secrète aux yeux des autres.


Pseudonyme : El SushiOkita 8D
Âge : 20
Comment as-tu découvert le forum : J'suis le co-fondateur 8D
Code du règlement : Tamer
Le mot de la fin :  J'ai encore volé les haiku de Hijikata, si vous voulez y jeter un oeil 8D /PAN

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hakuouki :: Gestion du personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: